Les stages hospitaliers pour les internes et les résidents sont une période passionnante. Enfin, après d'innombrables heures en classe et dans les amphitéâtres, vous êtes maintenant en transition vers un environnement de soins réel, pratique et concret. Alors, qu'est-ce qui permettra de réussir cette transition vers les soins aux patients ? Voici quelques conseils pour les étudiants qui commencent tout juste leur stages hospitaliers d'internat.

Faire une équipe avec les chevronnés des stages hospitaliers

Faites-vous des amis parmi vos pairs internes et résidents. Pourquoi ? Les étudiants en médecine qui ont déjà terminé leur stage clinique auront de précieux conseils à donner à ceux qui viennent de commencer. Notez toutes les questions que vous pourriez avoir et fixez ensemble un rendez-vous pour leur permettre de se creuser la tête afin d'apprendre les tenants et aboutissants des stages hospitaliers. Les internes et résidents ayant  terminés leurs rotations sauront exactement ce que les futurs médecins vivront et pourront donner un aperçu de ce que seront les stages hospitaliers.

Parfois, le plus difficile dans un stage clinique est simplement de savoir ce que l'on attend de vous - où aller, comment vous habiller ou à quelle heure venir et rester. Entrer en contact avec les personnes qui viennent de passer par chaque stage pour obtenir le scoop de l'intérieur, de cette façon vous pouvez économiser votre temps et votre énergie pour impressionner votre chef ou pour réussir votre examen. Même les plus petits conseils peuvent vous aider à passer les jours les plus difficiles.

Pratiquer les compétences nécessaires

Bien que vous appreniez beaucoup lors des stages hospitaliers, il est important de mettre en pratique les compétences nécessaires avant de commencer. Dressez une liste des choses que vous voulez apprendre. Commencez tôt et étudiez avec une plateforme comme Meducol pour gagner du temps et passer moins d'heures avec votre visage dans un livre. Lorsque cela est possible, participez à des ateliers cliniques pour maîtriser les aspects techniques. Plus vous serez préparé avant de commencer vos stages hospitaliers, plus vous serez performant.

Il est parfois difficile de s'organiser et de commencer à étudier quand on ne dispose que de quelques jours entre deux stages. Il est alors important d'utiliser une partie de ce temps pour faire une mini pause mentale. Mais il est également important de se mettre en bonne position pour la prochaine rotation. Plus vous en saurez sur les soins aux patients, mieux vous comprendrez les détails - et ce sont souvent ces détails qui seront testés lors des examens d'étagère et d'étape. De plus, si vous attendez d'être interrogé sur un sujet pour aller l'apprendre, vous aurez manqué l'occasion de briller.

Oui, vous apprendrez une tonne de choses au travail, mais n'attendez pas de commencer votre stage pour vous préparer. Profitez plutôt de votre temps avant de commencer !

N'oubliez pas : Restez ouvert à l'apprentissage - vous aurez besoin de ces connaissances plus tard

Si vous vous intéressez à la cardiologie, vous aurez peut-être du mal à vous préparer pour votre stage hospitalier en psychiatrie. Pendant cette période, vous pouvez vous demander pourquoi c'est important, surtout si vos intérêts n'ont rien à voir avec la rotation dans laquelle vous êtes actuellement. N'oubliez pas qu'en tant que futur médecin, vous vous occuperez de patients souffrant de maladies qui ne se limitent pas à une seule discipline. Vous feriez mieux d'être prêt ! Plus vous serez ouvert à l'apprentissage, plus vous deviendrez un bon médecin.

Qui sait, peut-être que ce sera la dernière fois que vous aurez l'occasion de mettre au monde un bébé, de fermer un abdomen ou de voir un patient maniaque. Vous n'aurez peut-être plus jamais la chance d'être neurologue, psychiatre, obstétricien, chirurgien ou pédiatre... Pourquoi ne pas en profiter ?

Absorber les informations de vos patients comme une éponge

Prenez le temps d'apprendre quelque chose de précieux de chaque patient que vous rencontrez. De la compréhension de la manière d'interagir avec différents types de personnalité à la détermination des symptômes du diabète, chaque situation vous donnera l'occasion d'apprendre quelque chose, si vous y prêtez attention. Pour vous aider à assimiler les informations sur les patients, gardez un carnet avec vous. Vous pouvez y noter ce que vous avez appris sur le patient et revoir ces notes plus tard.

stages hospitaliers au lit du maladeN'allez jamais sans votre carnet. Vous noterez tant de perles, mais vous garderez une trace des questions à rechercher plus tard. Il s'est avéré utile pour revenir sur le stage et se préparer pour les examens cliniques - gardez simplement à l'esprit les règles pour protéger la confidentialité et l'intégrité lorsque vous écrivez des informations pertinentes pour les soins de votre patient.

Profiter de la vie et de la médecine en même temps

Il n'y a rien de plus excitant que de faire l'expérience de stages hostpitaliers pour la première fois tout en revêtant son tablier blanc amidonné. Les stages hostpitaliers sont l'occasion d'apprendre à devenir médecin. Prenez le temps d'apprécier de sortir du cadre de la salle de classe ou de lamphitéâtre et d'apprendre à pratiquer la médecine auprès de vrais médecins dans de vrais hôpitaux avec des patients palpables.

Et n'oubliez pas de vous amuser. Profiter de la vie est tout aussi important que de profiter de la médecine. Prenez du temps pour les personnes importantes dans votre vie et pour les activités agréables auxquelles vous aimez participer. Cela vous permettra de rester sain d'esprit pendant les périodes de stress et constituera une compétence importante à affiner pour que vous puissiez l'emporter avec vous dans votre future résidence et pratique.

L'équilibre entre le travail et la vie privée est une lutte pour de nombreux professionnels de la santé - des étudiants en médecine aux médecins traitants. Nous entendons trop souvent parler de l'épuisement professionnel et du "Burn-out" des médecins. Essayez de trouver un équilibre au début de votre carrière, pendant que vous prenez encore vos habitudes. N'oubliez pas d'investir du temps dans vos relations et vos intérêts, car il est très difficile de prendre grand soin de vos patients si vous ne prenez pas d'abord grand soin de vous-même.

Vos stages hospitaliers seront remplies de grandes joies et de grandes peines, en plus de moments à la fois extraordinaires et pénibles. Écrivez vos histoires - bonnes et mauvaises - et notez vos premières ; vous en aurez beaucoup. Le monde dans lequel vous allez vous embarquer est si spécial et cela vaut la peine de prendre le temps d'enregistrer le chemin parcouru.

Vous regarderez en arrière et raconterez les histoires de vos stages pour le reste de votre carrière ! Vous vous ferez des amis précieux et partagerez des expériences inoubliables avec des patients.

Alors, toutes nos félicitations ! Nous vous souhaitons une excellente Immersion dans vos stages hospitaliers, avec des présences exceptionnelles, des missions hospitalières rapprochées et de belles rencontres avec les patients.

Qu'en pensez-vous?
+1
0
+1
1
+1
0
+1
1
+1
0
+1
0