Les points à retenir

  • Face à une hypertension artérielle,il est important de considérer l’ensemble des facteurs de risque cardiovasculaires ainsi que l’atteinte des organes  cibles et les comorbidités.
  • Le but du traitement est de normaliser la pression artérielle et de corriger les autres facteurs  de risque cardiovasculaires afin de diminuer le risque  cardiovasculaire global.
  • Le traitement doit être adapté individuellement et consiste souvent en une combinaison de plusieurs classes de médicaments.

Recommandations

L'AHA a délivré les recommandations ACC/AHA 2017 de prise en charge de l’HTA de l’adulte, (avec des publications en parallèle dans le JACC et Circulation).

Téléchargez les nouvelles recommandations ici.

La principale modification concerne les seuils de définition :

  • PA normale < 120/80 mmHg
  • PA élevée > 120-129/80 mmHg
  • HTA stade 1 : 130-139/80-89 mmHg
  • HTA stade 2 > 140/90 mmHg.

recommandations HTA

Entre 130-160 mmHg/80-100 mmHg, il est raisonnable d’éliminer une HTA blouse blanche par MAPA ou auto-mesures tensionnelles. Chez les patients se trouvant de manière consistante entre 120-129/75-79 mmHg, la recherche  par les mêmes méthodes d'une HTA masquée est raisonnable.

Concernant les médications, elles sont recommandées avec une cible thérapeutique < 134/80 mmHg:

  • si PA > 130/80 mmHg, en prévention secondaire en cas de maladie cardiovasculaire clinique et en prévention primaire en cas de risque CV à 10 ans > 10 %
  • si PA > 140/90 mmHg en prévention primaire en l'absence d'antécédent CV si risque CV à 10 ans > 10 %

D'après la communication de Paul WHELTEN, Recommandations ACC/AHA 2017

Autres points clés

Les autres changements dans la nouvelle ligne directrice comprennent:

  • Ne prescrire un médicament pour l'hypertension de stade I que si un patient a déjà eu un accident cardiovasculaire tel qu'une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, ou s'il présente un risque élevé de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral selon l'âge, la présence de diabète sucré risque athérosclérotique (en utilisant le même calculateur de risque utilisé dans l'évaluation du cholestérol élevé).
  • Reconnaissant que beaucoup de gens auront besoin de deux ou plusieurs types de médicaments pour contrôler leur pression artérielle, et que les gens peuvent prendre leurs pilules plus régulièrement si plusieurs médicaments sont combinés en une seule pilule.
  • Identifier le statut socio-économique et le stress psychosocial en tant que facteurs de risque d'hypertension artérielle qui devraient être pris en compte dans le plan de soins d'un patient.

Comment ces recommandations ont été élaborées

Les nouvelles directives ont été élaborées par l'American Heart Association, l'American College of Cardiology et neuf autres organisations professionnelles de la santé. Ils ont été écrits par un panel de 21 scientifiques et experts de la santé qui ont passé en revue plus de 900 études publiées. Les lignes directrices ont fait l'objet d'un examen systématique minutieux et d'un processus d'approbation. Chaque recommandation est classée en fonction de la force (classe) de la recommandation suivie du niveau de preuve à l'appui de la recommandation. Les recommandations sont classées I ou II, et la classe III n'indique aucun avantage ou préjudice. Le niveau de preuve signifie la qualité des preuves. Les niveaux A, B et C-LD dénotent des preuves provenant d'études scientifiques, alors que le niveau C-EO contient des preuves provenant d'opinions d'experts.

Les nouvelles lignes directrices succèdent au septième rapport du Comité national mixte sur la prévention, la détection, l'évaluation et le traitement de l'hypertension (JNC7), publié en 2003 et supervisé par l'Institut national du cœur, des poumons et du sang (NHLBI). En 2013, le NHLBI a demandé à l'AHA et au ACC de poursuivre la gestion de la préparation des lignes directrices pour l'hypertension et d'autres facteurs de risque cardiovasculaires.

 

Qu'en pensez-vous?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0